Khalil Gibran

Né le 6 janvier 1883 à Bécharré dans le nord de l'actuel Liban, sous l'Empire ottoman, et décédé le 10 avril 1931 à New York, Khalil Gibran fut un poète d'expression arabe et anglaise, doublé d'un artiste peintre prolifique.

Après avoir abondamment écrit en arabe, entre 1905 et 1923, et exposé ses peintures et dessins, Khalil Gibran publia en 1923 son troisième ouvrage en langue anglaise : The Prophet (Le Prophète). Cet ouvrage, qui de tous ses écrits est le plus lu et le plus apprécié du public, fut traduit dans plus de quarante langues. Rien qu'en français, quelque vingt-cinq traductions existent, la première datant de 1926.

 

Bibliographie anglaise

1918: The Madman (His Parables and Poems) — Le Fol (ses Paraboles et Poèmes)

1919: Twenty Drawings — Vingt Dessins

1920: The Forerunner (His Parables and Poems) — Le Précurseur (ses Paraboles et Poèmes)

1923: The Prophet — Le Prophète

1926: Sand and Foam (A Book of Aphorisms) — Le Sable et l'Écume (Recueil d'Aphorismes)

1928: Jesus the Son of Man (His Words and his Deeds as told and recorded by those who knew Him) — Jésus le Fils de l'Homme (ses Paroles et Actes tels qu'ils furent rapportés et consignés par ceux qui Le connurent)

1931: The Earth Gods — Les Dieux de la Terre

1932: The Wanderer (His Parables and Sayings) — L'Errant (ses Paraboles et Adages) 

1933: The Garden of the Prophet — Le Jardin du Prophète †*

1933: Lazarus and His Beloved — Lazare et sa Bien-Aimée 

 

† : publications posthumes

* : texte révisé par Mary Haskell, puis complété par Barbara Young